Le mix marketing, qu’est-ce que c’est ?

Post Image

Le mix marketing est le cœur de votre stratégie de commercialisation. En effet, votre stratégie doit tenir compte de votre produit, de son prix, des enjeux de communication et de distribution. Ces quatre composantes clés constituent le cœur de votre marketing mix. Mais ces dernières années, de nouveaux éléments marketing sont apparus, et vous donnent la possibilité de définir avec encore plus de précision votre stratégie de commercialisation. Alors, comment mettre en œuvre le marketing mix de son entreprise ? Quels sont les 4 P du marketing mix ? Les 7 P ? Les 10 P ? En quoi sont-ils essentiels pour vous aider à lancer votre entreprise ?

Marketing mix : définition

Le marketing mix détermine la stratégie de commercialisation de votre offre, qu’il s’agisse d’un produit ou d’un service. C’est ce mix marketing qui vous aidera à choisir les actions marketing à réaliser. Elle s’articule autour des 4 P :

  • Le produit

  • Le prix 

  • La promotion (la communication) 

  • La distribution (Place en anglais). 

Ces enjeux doivent être considérés une fois l'étude de marché réalisée. En effet, afin de déterminer vos 4 P, vous devez avoir une parfaite connaissance du marché sur lequel vous allez évoluer, mais également de vos clients, de leurs besoins, de leurs envies, de leurs attentes. C’est cette connaissance du marché qui vous aidera à choisir vos 4 P, ceux qui vous aideront à vous différencier de ce qui existe déjà !


Le marketing mix pour booster votre performance

Le marketing mix structure la stratégie d’une entreprise et augmente sa performance. C’est une discipline qui évolue constamment, passant ainsi des 4 P aux 7 P, puis aux 10 P et dont chaque élément joue un rôle essentiel afin d’assurer la cohérence de votre stratégie.

En peaufinant votre stratégie marketing mix vous vous donnez toutes les chances de mieux saisir les enjeux et de mesurer les risques qui sont présents autour de vous. En éliminant les mauvais choix, vous pourrez vous focaliser sur la stratégie qui vous permettra de vous différencier de vos concurrents, avec à la clé une meilleure rentabilité.


Focus sur les 4 P

Analysons en détail les 4 P qui composeront votre marketing mix.


1. La politique produit

Ici, vous devez répondre à plusieurs questions : que vendez-vous ? À quels besoins / attentes / envies votre produit répond-il ? Quels bénéfices seront ressentis par celui ou celle qui achètera le produit ?

Avec votre politique produit, définissez les propriétés de votre solution, ses fonctions, ce à quoi elle ressemble, le niveau de qualité que vous proposez. Définissez sa conception, son évolution, son design.


2. La politique de prix (Price)

L’objectif est ici de définir le bon prix pour votre produit ou votre service. Votre politique de prix doit vous permettre de vous faire une place sur votre marché cible. Lorsque vous êtes capable de fixer le bon prix pour vos produits, vous pouvez maximiser et maintenir une meilleure relation avec votre clientèle.

La politique prix dépendra de nombreux facteurs. Tout d’abord, vous devez évaluer combien vos acheteurs sont prêts à payer pour bénéficier de votre produit. Vous devez également intégrer les marges de profits et les coûts associés à la production et à la commercialisation de votre solution. Enfin, votre politique de prix doit également dépendre des prix pratiqués par la concurrence.

Où souhaitez-vous vous positionner par rapport à vos concurrents ?  En effet, si vous avez un produit de meilleure qualité, vous pourrez choisir d’opter pour un prix plus élevé.

Enfin, la stratégie prix que vous allez adopter dépendra des actions de promotion produit que vous allez mettre en place.


3. La politique de promotion (communication)

Le troisième grand P du marketing mix est la promotion. Afin de remplir les objectifs de commercialisation que vous vous fixez, la politique de communication que vous mettez en place joue en effet un rôle considérable.

Elle vous permettra de mettre en avant les qualités de votre produit, votre image de marque, les valeurs qui sont importantes à vos yeux, les messages que vous souhaitez faire passer. 

La politique de promotion vous aide également à mettre en œuvre les tactiques qui vous aident à transformer la cible en client. Dans votre politique de communication, vous devez alors déterminer les actions de promotion et les programmes de fidélisation que vous souhaitez mettre en place.

Afin de bien communiquer, vous devrez bâtir un message simple, clair, que vous n’hésiterez pas à répéter. Vous devrez également vous fixer des objectifs précis et mesurables, et ne jamais donner d'informations erronées ou mensongères, sous peine de perdre la confiance de vos clients. Enfin, vous devrez réfléchir au choix de vos supports de communication online et offline, qui vous permettront d’atteindre votre cible clientèle efficacement.


4. La politique de distribution (Place)

Le quatrième grand P du marketing mix détermine votre politique de distribution. C’est elle qui permettra à vos produits de rencontrer votre clientèle cible !  Pour déterminer votre stratégie de distribution, vous devez répondre à cette question : où votre cible pourra-t-elle trouver et acheter votre offre ?

Ici, vous pouvez également parler des solutions pour que votre cible se fasse livrer. Si vous lancez un commerce en ligne, c’est en effet un point clé qui déterminera votre succès.

En réfléchissant à votre politique de distribution, votre objectif principal doit être le suivant : comment faire en sorte de faciliter au maximum l’accès au produit ?

Vous pourrez ici réfléchir à plusieurs points :

  • Où vendre votre produit ?

  • Quel circuit logistique mettre en place ?


Les 7 P : le marketing mix s’étend !

Pour assurer le succès de votre entreprise, d’autres P ont fait leur apparition dans le mix marketing. En plus du produit, du prix, de la promotion et de la distribution, vous pourrez alors ajouter 3P : les personnes, le processus, et l’environnement physique.  Zoom sur ces nouvelles composantes marketing qui vous aident à mieux définir votre stratégie de commercialisation et à assurer votre succès sur le long terme !


5. Les personnes (People)

Le cinquième P du marketing mix représente la politique des ressources humaines (People). Et en effet, les membres de votre entreprise jouent un rôle fondamental dans votre stratégie de commercialisation : ils sont les premiers ambassadeurs du produit ou du service qu'ils promeuvent.

Ce P est particulièrement important dans le secteur des services. En effet, les consommateurs ont parfois du mal à évaluer la valeur des services parce qu'ils ne sont pas matériels. Ils cherchent alors des indicateurs de substitution qui leur permettront d’évaluer la qualité de la prestation qui leur est offerte. Dans le secteur des services, un personnel compétent, à l’écoute, réactif et disponible fait partie de ces indicateurs clés de succès !

Ce P du marketing mix peut être renforcé à travers le management, la valorisation de la culture d'entreprise, ou encore le développement d'un service orienté client. En travaillant votre politique « personnes », vous aidez les clients à vous faire confiance. Ils pourront adhérer à la culture promue autour de vos produits / services et devenir à leur tour de nouveaux ambassadeurs. Pour garantir le succès de votre projet, c’est donc un élément indispensable du mix marketing !


6. Les processus (Process)

Ce pilier du mix marketing vous permet définir et améliorer la manière de produire et de livrer votre produit ou votre service à la clientèle. Attention ici : la gestion des processus ne concerne pas uniquement les processus purement techniques comme la fabrication d'un produit. Le processus désigne ainsi la manière dont tout le service marketing fournit un service client efficace. Il s’agit notamment des activités, des procédures ou encore des étapes par lesquelles passent la livraison d’un service au client.

Pour vous différencier sur votre marché cible, cet élément du marketing mix peut être un réel pilier. Il pourra alors vous permettre de gagner en efficacité, de garantir la qualité à vos clients, de réduire les coûts, ou encore, de proposer une expérience optimale aux utilisateurs.


7. L'environnement physique (Physical evidence)

C’est le 7ème élément du mix marketing. Il se rapporte aux composantes matérielles d’un magasin : la vitrine, l’organisation en rayon, les brochures, l’éclairage… Il peut également s’agir des locaux où vous rencontrez vos clients, des présentoirs sur lesquels vous placez vos produits, de leur packaging, ou encore, du design de votre site web.

Dans cet élément du mix marketing, vous devez déterminer les éléments physiques qui soutiennent l'interaction avec la clientèle. 

L’environnement physique doit mettre en avant votre image de marque. Globalement, il désigne l’environnement dans lequel le service se déroule. Notez que cet environnement a une grande influence sur le service fourni et l’expérience client : vous devrez donc penser à chaque détail, si vous souhaitez marquer les esprits et ainsi améliorer votre croissance.


Le passage vers les 10 P

Pour aller encore plus loin dans votre mix marketing, et pour vous donner toutes les chances de réussir, vous pouvez définir ce que l’on appelle les 10 P. Ainsi, en plus des 7 P que nous venons de présenter, vous pourrez ajouter 3 nouveaux P : les partenariats, la permission et la vache pourpre.


8. Partenariat

Il s’agit ici de toutes les collaborations que vous allez mettre en place avec d'autres entreprises, afin de promouvoir la visibilité de votre produit ou de votre service. Ce co-branding aura pour objectif de définir un co-développement mutuel et complémentaire entre votre marque et celle de votre partenaire.

Il s’agit ici d’un choix stratégique qui peut servir votre communication, et avoir un puissant pouvoir d’attraction des clients vers votre entreprise.

On peut notamment ici citer le partenariat entre Nokia et Microsoft, qui vient illustrer ce 8ème P qu’est le co-branding.

Pour booster votre stratégie de partenariat, vous pouvez également choisir de réaliser des stratégies d'échange de liens entre sites.


9. Permission

Cet élément du mix marketing correspond à une stratégie marketing mise au point par Seth Godin. Il s’agit de la permission pour solliciter les clients ou « permission marketing » : le but est d’inciter le client à interagir avec la marque. 

Le célèbre professionnel du marketing promeut ici nouveau type de marketing relationnel et de communication directe, qui consiste à demander l'autorisation aux consommateurs pour échanger avec lui : le contraire de cette stratégie est représenté par le Spam.

Ici, l’objectif est de réussir à faire venir le client jusqu’à vous en limitant vos propres démarches à son encontre. Il s’agit d’une technique qui permet de répondre à la lassitude remarquée chez les consommateurs, vis-à-vis des marques qui s’imposent à eux avec des spams et de la prospection téléphonique. Notez que cette stratégie rejoint l’inbound marketing : avec cette technique, la marque trouve des solutions afin de faire venir les clients jusqu’à elle.  


10. La vache pourpre

Cet élément du mix marketing correspond à l’idée qu’il est nécessaire de différencier le produit cible des autres. Si rien ne le distingue, alors votre produit sera perdu dans la masse des produits qui sont présents sur le marché. Pour attirer l’attention de vos clients cibles, vous allez donc devoir sortir du lot, comme une vache pourpre au milieu d’autres vaches dans un pré.

Ici, vous devrez chercher des solutions afin de créer un produit susceptible d’éveiller de l’émotion chez votre cible, d’attirer son attention, de l’interpeller.


Ces 10 P doivent être pensés comme un ensemble. Face à l’avancement technologique, aux changements des habitudes des clients et de leurs besoins, l’ensemble de ces P ne peut pas être pris séparément. Chaque P doit entrer en cohésion et en complémentarité avec les autres composants du marketing mix.

Articles associés
Vous souhaitez en savoir plus sur la création d'entreprise, les formes juridiques, la comptabilité, la fiscalité ou autre ? Consultez nos articles de blog.
Créer son entreprise en étant salarié : est-ce possible ?
Créer son entreprise en étant salarié : est-ce possible ?
Vous êtes salarié, et vous souhaitez créer votre propre entreprise ? C’est possible, mais sous certaines conditions qui respectent les clauses de votre contrat de travail.
Lire la suite
Qu’est-ce qu’une holding ?
Qu’est-ce qu’une holding ?
Une holding permet de créer un groupe de sociétés, et constitue un outil de financement intéressant, qui attire l’attention de nombreux entrepreneurs. Mais alors, quel est le rôle exact d’une société de holding ?
Lire la suite
Droit du travail suisse : à quoi faut-il faire attention ?
Droit du travail suisse : à quoi faut-il faire attention ?
Pour accompagner la croissance de votre activité, vous avez besoin d’embaucher des salariés. Mise en place du contrat de travail, durée légale, gestion des salaires, conventions collectives : les points concernant le droit du travail sur lesquels vous allez devoir porter une attention toute particulière sont nombreux.
Lire la suite

Créez votre entreprise avec NewCo

Une démarche simple et rapide pour créer votre entreprise en ligne.