Analyse SWOT : comment la réaliser et à quoi sert-elle ?

Post Image

Une analyse SWOT vous permet d’identifier les forces, faiblesses, opportunités et menaces de votre projet de création d’entreprise, ou de votre business plan dans son ensemble. Pour mener à bien une analyse SWOT de façon pertinente, la méthodologie doit être précise. Alors, quels sont les avantages et les inconvénients de l’analyse SWOT ? Comment en tirer profit pour prendre les meilleures décisions pour votre entreprise ? Par où commencer afin de faire une analyse SWOT efficace ?


Analyse SWOT, qu’est-ce que c’est ?

Une analyse SWOT (Strengths - Weaknesses - Opportunities - Threats) ou MOFF pour les francophones (Menaces - Opportunités - Forces - Faiblesses) est un outil qui est utilisé lors de la phase de diagnostic stratégique. Il vous permet de synthétiser les forces et faiblesses de votre entreprise, au regard des opportunités et des menaces générées par son environnement.

Ici, les forces et faiblesses vous permettent d’étudier votre entreprise en interne, et les opportunités et menaces se réfèrent à l’analyse externe.


L’axe interne : forces et faiblesses 

Le diagnostic interne recense les caractéristiques actuelles de l'organisation, qui représentent des forces ou des faiblesses selon les activités exploitées. Ces forces et faiblesses concernent généralement : 

  • Les ressources humaines ;

  • Les capacités de production ;

  • Les capacités logistiques ;

  • Les capacités financières ;

  • Les savoir-faire de la marque ;

  • Notoriété de la marque, attachement des clients ;

  • Emplacements stratégiques ;

  • Nombre important de visites sur votre site internet ;

Pour trouver vos forces, demandez-vous quelles sont les ressources que vous possédez ou les compétences que vous détenez qui vous confèrent un avantage concurrentiel.

Afin de mettre le doigt sur vos faiblesses, demandez-vous quel est le manque que vous avez, au regard d'un, voire plusieurs facteurs clés de succès ou bien face à vos concurrents.


L’axe externe : opportunités et menaces

Le diagnostic externe vous permet de faire une liste des éléments qui ont un impact possible sur votre entreprise.

En cherchant les opportunités de votre marché, vous pourrez observer certaines zones de potentiel à développer pour votre entreprise. L’étude des menaces, quant à elle, vous aidera à analyser changements en cours ou à venir, et qui peuvent avoir un impact négatif sur votre activité.

Afin de réaliser votre audit externe, vous devez réaliser une étude en deux parties :

  • Commencez par analyser le macro-environnement de votre entreprise, c’est à dire tout ce qui correspond à l’environnement global de la société ;

  • Analysez ensuite le micro-environnement de votre entreprise, c’est à dire tout ce qui correspond à l’étude des acteurs qui sont en contact direct avec l’entreprise.

Parmi les opportunités qui peuvent être listées, voici quelques exemples :

  • La disparition de concurrents ;

  • L’élargissement des offres sur le marché

  • L’introduction en bourse de votre entreprise

Côté menaces, vous pourrez parler par exemple de l’érosion de la clientèle sur certains produit, de la dématérialisation de nombreux produits, ou encore le manque de croissance des achats en ligne pour tel ou tel type de produit.


Pour quel type de projet peut-on utiliser l’analyse SWOT ?

L’analyse SWOT peut vous aider à y voir clair sur votre projet professionnel. Cette analyse peut être réalisée lors du lancement d'une entreprise ou d'un nouveau produit / service.

Il s’agit d’un outil qui peut être utilisé quelle que soit la taille de votre structure. L’analyse SWOT est aussi bien utilisée par les startups lors du lancement de leur projet, que par les  PME, les organisations à but non lucratif ou encore les grandes entreprises.


À quoi sert l’analyse SWOT ? 

L’analyse SWOT est un outil puissant, qui vous permettra d’identifier des pistes d’amélioration face à la concurrence. Elle vous permet également de travailler à l’amélioration de votre équipe et de votre entreprise, tout en gardant une longueur d’avance sur les tendances du marché sur lequel vous évoluez.

Grâce à l’analyse SWOT, vous pouvez faire le point sur les rapports que vous entretenez avec votre marché. Cette démarche présente votre entreprise sous un angle stratégique ce qui vous aidera à prendre le recul nécessaire afin de faire les bons choix tactiques et stratégiques.

L’analyse SWOT vous aide à définir la meilleure stratégie commerciale, et à organiser votre projet de création. Réaliser votre matrice SWOT vous aide à représenter de façon synthétique la stratégie de votre entreprise. Cette analyse vous permet de regrouper le diagnostic interne et le diagnostic externe au sein d’un même tableau, et vous aide à identifier certains facteurs clés de succès.

En réalisant votre analyse SWOT, vous n’hésitez pas à remettre en question votre projet d’entreprise. En effet, cet exercice vous oblige à considérer certaines faiblesses que vous n’auriez peut-être pas identifiées sans réaliser votre diagnostic interne.


Les inconvénients de l’analyse SWOT

Si l’outil SWOT peut être un puissant outil pour vous aider à définir vos stratégies commerciales, il ne peut néanmoins pas être utilisé seul. Les analyses PESTEL, les 5 forces de Porter, les études de marché, les analyses de la concurrence sont en effet nécessaires afin de compléter l’analyse SWOT.

En outre, notez que cette analyse ne fournit pas de solution : c’est un outil de diagnostic, qui vous aide à prioriser l’impact de certains facteurs. S’il vous donne des indications sur les actions à mener, il faudra néanmoins vous baser sur d’autres outils afin de trouver les solutions concrètes qui vous aideront à booster votre croissance.

Enfin, ce type d’analyse vous entraîne à gérer beaucoup d’informations. Lorsque vous identifiez les facteurs qui influent sur l’entreprise, votre matrice SWOT peut parfois être trop fournie, ce qui peut rendre la prise de décision difficile. Pour éviter ce problème, n’oubliez jamais de hiérarchiser chaque facteur.


Qui doit participer à l’analyse SWOT ?

Une analyse SWOT n’est efficace que si l’ensemble des éléments liés à l’activité de l’entreprise sont pris en considération. Ici, vous ne devez laisser de côté aucun secteur de votre entreprise, car l’analyse peut mettre en lumière des éléments qui étaient alors invisibles. Pour que l’analyse soit complète et efficace, chaque service ou équipe doit être représenté dans la démarche.


Par où commencer afin de faire une analyse SWOT efficace ?

Pour faire votre analyse SWOT, vous devez avoir une approche méthodique, qui vous permettra de n’omettre aucune information capitale. Pour y parvenir, rassemblez une équipe compétente, et demandez à chacun de lister les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces de l’entreprise qu’il a pu observer. Chacun doit être le plus exhaustif possible, afin de ne passer à côté d’aucun point. Regroupez ensuite les éléments de chacun,  et faites un brainstorming en groupe pour identifier les causes de chaque point mentionné.

Vous pouvez également proposer aux membres de l’équipe de travailler seuls de leur côté, avant de partager et compiler les résultats en groupe. Cette méthode vous permettra d’ouvrir le débat et de développer la créativité de chacun.

Prenez bien le temps d’identifier et lister les points pertinents, catégorie après catégorie, et ne vous précipitez pas immédiatement dans l’évocation des solutions. 

Lorsque l’étape du brainstorming est passée, vous pouvez élaborer une version finale de l’analyse SWOT, qui reprend les points de tous les membres de l’équipe, et synthétise tous les facteurs de chaque catégorie. Classez-les de haut en bas en fonction de leur importance.

Lorsque la matrice SWOT est terminée, vous pouvez vous lancer dans l’identification des stratégies possibles.


Quelques conseils pour faire une bonne analyse SWOT

Afin de réaliser une bonne analyse SWOT, gardez toujours en tête quels sont vos objectifs, pour ne pas partir dans tous les sens.

Commencez par vos forces, puis vos faiblesses, puis les opportunités, puis les menaces. Vous pourrez ainsi construire une grille de lecture pertinente, claire, compréhensible.

Réalisez une liste des questions que vous vous posez afin d’effectuer ensuite des recherches ciblées et efficaces. Utilisez des études documentaires, les textes de lois ou encore les avis clients afin de répondre à toutes vos questions. Aucune des questions que vous vous posez ne doit rester en suspens.

Privilégiez  les indicateurs quantitatifs plutôt que qualitatifs : ils vous permettront de prendre des décisions concrètes plus facilement. Hiérarchisez les points que vous avez observés afin de pouvoir prioriser vos décisions.

Afin de construire un tableau SWOT de façon méthodique et précise vous pouvez vous référer aux résultats de votre précédente étude de marché, voire en mener une nouvelle.


Analyser vos forces

Les forces font référence aux activités internes qui obtiennent de bons résultats. L’analyse de ce facteur peut notamment impliquer une comparaison à d’autres initiatives ou à un avantage concurrentiel externe. Ainsi, en analysant vos forces, vous comprendrez ce qui fonctionne déjà et pourrez ensuite utiliser les techniques que vous savez efficaces dans d’autres domaines qui pourraient en avoir besoin (vos faiblesses). Il peut s’agit par exemple de l’amélioration de l’efficacité de votre équipe, ou encore du SAV, de la livraison… 

Pour analyser les forces de votre entreprise, commencez par vous poser les questions suivantes :

  • Quels sont vos points forts ? Qualité de produit supérieure ? Meilleures sources de revenus ? Propriété intellectuelle ? Service client ? Performance globale ?

  • En quoi votre entreprise se démarque-t-elle de la concurrence ?

  • Quels aspects de votre entreprise votre cible apprécie-t-elle ?

Pour trouver les réponses à cette dernière question, vous pouvez utiliser plusieurs outils, comme les sondages, les enquêtes clients, les interviews en face à face en boutique. Vous pouvez également éplucher les avis laissés par vos clients sur vos réseaux sociaux, sur votre site internet, ou réaliser des questionnaires que vous transmettrez par emailing.


Analyser les faiblesses

Les faiblesses de votre entreprise font référence aux initiatives internes qui sont les moins performantes. Nous vous conseillons d’analyser vos forces avant vos faiblesses. 

L’identification des faiblesses internes est l’étape qui constitue le point de départ pour l’amélioration de votre projet. Dans la même idée que l’examen de vos forces, vous pouvez vous poser différentes questions afin de commencer à identifier vos faiblesses :

  • Quelles sont vos initiatives qui sont les moins performantes et pourquoi ?

  • Sur quels points vous améliorer ? Qualité de produit inférieur ? Qualité inférieur de la propriété intellectuelle ? Mauvais service client ? Turn over important ? Culture organisationnelle ? Pertes constantes de revenus ?

  • Quelles ressources peuvent amener à de meilleurs résultats ?


Analyser les opportunités

Les opportunités sont le résultat de vos forces et faiblesses actuelles. Ici, il s’agit de regrouper toutes les initiatives qui vous permettent de vous placer dans une position concurrentielle plus forte.

Pour trouver vos opportunités, vous pouvez commercer par vous poser plusieurs questions : 

  • Quelles sont les tendances actuelles du marché qui vous aident à améliorer votre chiffre d’affaires ? 

  • La démographie des clients vous est-elle profitable ? 

  • Quels sont les changements politiques qui jouent en votre faveur ? 

  • L’économie de votre marché est-elle solide ? 

  • Les relations avec vos distributeurs sont-elles bonnes ? 

  • Quelles ressources pouvez-vous utiliser afin de corriger vos faiblesses ? 

  • Y-a-t-il des aspects du marché qui ne sont pas couverts par vos services ? 


Analyser les menaces 

Les menaces font référence aux domaines susceptibles d’entraîner des problèmes dans le déroulement de votre activité. Elles diffèrent des faiblesses, car elles sont externes et sont hors de votre contrôle.

Ici, il peut s’agir d’un événement, tels qu’une pandémie, un changement dans le paysage concurrentiel, une crise financière…

Afin d’identifier les menaces externes de votre analyse SWOT, vous pouvez vous poser plusieurs questions, telles que : 

  • Quelles sont les menaces auxquelles vous devez faire face ? 

  • Quelles évolutions du secteur sont-elles sources de préoccupation ? 

  • Quelles tendances de marché se dessinent à l’avenir ? 

  • Sur quels points vos concurrents obtiennent-ils de meilleurs résultats que vous ?

  • Comment se porte l’économie de marché ?

  • Les habitudes des consommateurs changent-elles à cause d’un évènement (pandémie, crise…) ?

Modèle pour produire et analyser un SWOT

Le SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats) est un outil d'analyse stratégique couramment utilisé pour évaluer la situation d'une entreprise ou d'un projet. Voici un modèle simple pour produire et analyser un SWOT :

1.     Identifier les forces (Strengths) :

  • Qu'est-ce que l'entreprise réalise qualitativement ?

  • Quels sont ses avantages par rapport à ses concurrents ?

  • Quels sont ses points forts en termes de produits, de services, de ressources, de compétences ?

Exemples : Marque forte, équipe compétente, coûts de production bas, qualité élevée des produits, large gamme de produits, etc.

2.     Identifier les faiblesses (Weaknesses) :

  • Qu'est-ce que l'entreprise doit améliorer ?

  • Quels sont ses inconvénients par rapport à ses concurrents ?

  • Quels sont ses points faibles en termes de produits, de services, de ressources, de compétences, etc. ?

Exemples : Manque de visibilité sur le marché, faible trésorerie, produits de qualité inférieure, mauvaise gestion des stocks, etc.

3.     Identifier les opportunités (Opportunities) :

  • Quelles sont les tendances du marché qui peuvent être exploitées ?

  • Quelles sont les nouvelles opportunités pour l'entreprise ?

  • Quelles sont les tendances démographiques ou économiques qui pourraient être bénéfiques ?

Exemples : Croissance du marché, évolution des comportements d'achat, développement de nouveaux produits, lancement de nouvelles technologies, etc.

4.     Identifier les menaces (Threats) :

  • Quels sont les facteurs externes qui peuvent nuire à l'entreprise ?

  • Quels sont les risques potentiels pour l'entreprise ?

  • Quels sont les obstacles que l'entreprise doit surmonter pour réussir ?

Exemples : Concurrence accrue, évolution des réglementations, crises économiques, risques environnementaux, etc.

Une fois que vous avez identifié ces éléments, il est plus facile d’analyser comment les forces et les opportunités peuvent être exploitées. Cela permet, en outre, de réduire les faiblesses et les menaces liées à la création d’entreprise. Cette analyse peut également aider à développer une stratégie lors de la création d’entreprise.

FAQ

Comment présenter un SWOT à l'écrit ?

Le SWOT est un outil d'analyse de la stratégie d'une entreprise. Le SWOT permet ainsi d'identifier les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces qui peuvent affecter son fonctionnement.

 

Pour présenter un SWOT à l'écrit, voici une méthode simple en quatre étapes :

  • Créez un tableau à quatre colonnes représentant les éléments du SWOT

  • Identifiez les forces de l'entreprise en décrivant ses avantages par rapport à ses concurrents

  • Listez les faiblesses de l'entreprise en décrivant ses points faibles

  • Identifiez les opportunités et les menaces pour l'entreprise

 

Cette analyse pourra aider les décideurs à prendre des décisions éclairées pour l'avenir de l'entreprise.

En résumé, comment analyser le SWOT ?

Le SWOT est un outil permettant de décrire les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces d'une entreprise. En analysant ces différents points, les décideurs peuvent mieux comprendre la situation actuelle de l’entreprise. C’est ce qui permet de prendre des décisions stratégiques éclairées pour améliorer sa performance et sa compétitivité.

Articles associés
Vous souhaitez en savoir plus sur la création d'entreprise, les formes juridiques, la comptabilité, la fiscalité ou autre ? Consultez nos articles de blog.
Comment liquider ou fermer sa SA ou sa Sàrl ?
Comment liquider ou fermer sa SA ou sa Sàrl ?
Mettre fin à son entreprise est une décision douloureuse et compliquée. Vous souhaitez fermer votre SA ou votre Sàrl ? Qu’il s’agisse d’une fermeture volontaire (départ à la retraite, manque de rentabilité…) ou involontaire (faillite), les étapes à suivre sont nombreuses.
Lire l'article
Tenir sa comptabilité : quelles entreprises sont concernées ?
Tenir sa comptabilité : quelles entreprises sont concernées ?
Tenir sa comptabilité est une obligation pour certaines entreprises. Mais puisqu’une comptabilité bien tenue fait également partie intégrante de la réussite et du bon développement de votre société, il est d’usage de la réaliser avec rigueur et minutie.
Lire l'article
Rédiger un business plan : les 12 étapes
Rédiger un business plan : les 12 étapes
Pour rédiger un business plan solide, apprenez d'abord à comprendre votre marché, à définir votre stratégie et à structurer votre activité.
Lire l'article

Créez votre entreprise avec NewCo

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour créer son entreprise en Suisse.