Les assurances utiles pour votre entreprise

Post Image

Afin de compléter les assurances obligatoires, telles que les assurances perte de gain et les assurances accidents, certains contrats sont fortement recommandés afin de pouvoir couvrir votre entreprise efficacement. Ainsi, l’assurance responsabilité civile, l’assurance choses, l’assurance indemnités maladies ou encore l’assurance protection juridiques œuvre afin de protéger votre société dans de nombreuses situations. Alors, que couvrent-elles ? Sont-elles vraiment nécessaires ? Zoom sur ces assurances qui vous accompagnent !

 

Créez votre entreprise avec NewCo

 

L’assurance responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile couvre votre entreprise en cas de dommages corporels ou matériels causés à vos salariés. Puisque, quel que soit votre activité, des erreurs peuvent être commises, vous devez vous prémunir. En effet, si des tiers sont victimes de dommages causés par votre entreprise ou vos collaborateurs, votre société est responsable sur la totalité de ses actifs. Afin de profiter d’une couverture optimale en cas d’incident, l’assurance responsabilité civile entreprise intervient.

Quels dommages sont couverts par l’assurance responsabilité civile d’entreprise ?

Votre entreprise est couverte pour les dommages qui interviennent au cœur de vos bâtiments et de vos installations, ainsi que sur les terrains qui vous appartiennent. Vous êtes protégé contre les problèmes qui surviennent durant l’activité de l’entreprise, ou qui résultent de la fabrication et la livraison de produits ou de travaux.

L’assurance responsabilité civile couvre également votre entreprise en cas de dommages causés à l’environnement.

En ce sens, en cas de demande de paiement de dommages et intérêts réalisé dans le cadre de l’une de ces situations, votre entreprise sera couverte. Afin d’éviter les conséquences financières qui pourraient fortement venir impacter le fonctionnement de votre activité, l’assurance responsabilité civile est un véritable pilier.

De quelle couverture pouvez-vous profiter avec l’assurance responsabilité civile ?

L’assurance responsabilité civile couvre les dommages corporels (blessures, décès…), les dommages matériels (destruction partielle ou totale de bien) et les dommages immatériels (pertes financières liées ou non à un dommage).

En fonction de la compagnie d’assurance vers laquelle vous vous tournez afin de souscrire à un contrat responsabilité civile d’entreprise, vous pouvez également bénéficier d’une couverture numérique : les dommages qui interviennent sur internet sont alors couverts, et vos données sont protégées. Grâce à certains contrats, vous serez également assuré contre les conséquences des cyberattaques. En effet, l’assurance peut rembourser certains coûts suite à ce type d’attaque pour vous permettre de restaurer vos infrastructures informatiques et vos données endommagées. Avec diverses options proposées dans le contrat d’assurance, votre entreprise pourra être protégée contre les conséquences financières d’une perte d’exploitation liée aux cyberattaques.

Quelles entreprises doivent se couvrir ?

Même si l’assurance responsabilité civile n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé à toutes les entreprises (quels que soient leur taille et leurs statuts juridiques) d’y souscrire.

Pour faire face aux dysfonctionnements, aux erreurs et aux incidents, cette assurance représente un réel appui pour les entreprises.

Si vous êtes un travailleur indépendant, l’assurance responsabilité civile peut également être un allié important qui vous aidera à faire face à l’imprévu de façon sereine.

Comment choisir sa compagnie d’assurance responsabilité civile entreprise ?

Les compagnies d’assurances proposent des contrats responsabilité civile qui s’adaptent à de nombreuses branches d’activité. En effet, en fonction des installations présentes dans votre entreprise, des aménagements, et de votre secteur d’activité, les risques contre lesquels votre entreprise doit se prémunir ne sont pas la mêmes.

Artisan, profession libérales, médecins, cabinets d’architectes, cabinet d’avocats : les dommages contre lesquels votre entreprise est susceptible de faire face varient en fonction de votre métier.

Ainsi, lors du choix de votre assurance, assurez-vous que la compagnie prenne bien en considération votre branche d’activité, afin de vous proposer un contrat sur-mesure !

L’assurance indemnités journalières en cas de maladie

Qu’est-ce que l’assurance indemnité journalière maladie ?

L'assurance indemnités journalières maladie compense l'obligation qu’a l'employeur de continuer à payer le salaire d’un travailleur lorsqu’il est en arrêt. Pour votre entreprise, elle est donc un réel synonyme de sécurité financière. Les assurances indemnités journalières de maladie peuvent être conclues à titre d’assurances individuelles ou d’assurances collectives. Ainsi, la plupart des conventions collectives de travail obligent les employeurs à assurer les employés dans le cadre d’une assurance collective, afin qu’ils puissent bénéficier d’indemnités journalières en cas de maladie.

Même si elle n’est pas obligatoire, les entreprises qui décident de la mettre en place sont très nombreuses en Suisse. En effet, puisque l’employeur est légalement tenu de maintenir le salaire de son salarié lorsqu’il est malade, souscrire à cette assurance permet de limiter la perte de gains durant toute la période d’arrêt.

De cette façon, si vos collaborateurs doivent faire face à un long arrêt de travail, vous pourrez parfaitement le protéger de toute perte de gain, sans impacter votre activité.

 

Comment choisir son assurance indemnité journalière maladie ?

L’assurance d’indemnités journalières peut être conclue selon deux lois différentes : la loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal), et la loi fédérale sur le contrat d’assurance. L’assurance d’indemnités journalières soumise à la LAMal est une assurance sociale, et l’assurance d’indemnités journalières selon la LCA est fondée sur un contrat d’assurance de droit privé.

 

Le risque lié à l'obligation de continuer à verser le salaire doit être budgétisé avec précision par votre compagnie d’assurance. C’est ce qui lui permettra de vous proposer un contrat sur mesure, adapté à votre structure.

Ainsi, plusieurs options peuvent être proposées, telle qu’une couverture du coût de remplacement du salarié absent, ou encore un suivi et une aide par des spécialistes en matière de gestion de la santé en entreprise.

Assurez-vous que les délais de traitement des prestations soient courts : ici, c’est bien de réactivité dont vous aurez besoin pour ne pas impacter votre fonctionnement.

L’assurance choses

Choisir une assurance choses, c’est choisir de se couvrir contre de nombreux imprévus. Que ces imprévus soient liés à la météo, au vol, à un incendie, à la destruction, à la perte ou à des détériorations, les conséquences pour votre entreprise peuvent être lourdes. A cause de ce type de problèmes, votre activité peut parfois être amenée à se stopper, entrainant des résultats conséquents sur votre chiffre d’affaires et votre rentabilité. A terme, la perte de client est alors inévitable.

Et puisque les frais supplémentaires liés aux sinistres ne se feront pas attendre, vous devez pouvoir compter sur une assurance qui couvrira tous ces dommages.

Pour que votre entreprise ne se retrouve pas en difficultés, l’assurance chose intervient donc, et représente un véritable allié pour la stabilité de votre activité. Elle vient alors couvrir :

-        Les pertes de revenus liées au sinistre

-        Les dommages liés aux marchandises

-        Les frais supplémentaire occasionnés par le sinistre

-        Le matériel entreposé à l’air libre

-        Les biens mobiliers, les machines

-        Les équipements informatiques

-        Les objets de valeur

-        Vos véhicules et les véhicules clients

-        Les équipements, machines, véhicules en leasing

-        Les aliments réfrigérés, si le système de réfrigération tombe en panne

Quelles entreprises doivent souscrire à l’assurance chose ?

Ici encore, il ne s’agit pas d’une assurance obligatoire. Toutefois, elle est très fortement conseillée aux entreprises qui possèdent des locaux et qui produisent des biens.

 

En effet, si les machines qui produisent vos biens sont endommagées, les conséquences sur la totalité de votre activité peuvent rapidement devenir catastrophiques. Les entreprises de service, même si elles sont moins exposées à ces risques, pourront toutefois assurer leur équipement informatique par exemple. Dans la même idée, les médecins pourront également assurer le matériel de leur cabinet.

Comment choisir son assurance choses ?

Optez pour une couverture flexible, adaptée à votre entreprise, et à votre activité. Tous les services proposés dans l’assurance choses ne vous correspondront pas. Choisissez une compagnie d’assurance qui vous donne la possibilité de décider des risques pour lesquels vous souhaitez vous assurer.

L’assurance protection juridique

A quoi sert une assurance protection juridique ?

L’étendue de la couverture offerte par l’assurance juridique va du conseil à la prise en charge de frais de procès et d'avocat, en passant par l'assistance juridique.

En ce sens, grâce à cette assurance, vous bénéficiez d’un soutien en cas de dommages et intérêts demandés ou de litiges avec vos clients, vos fournisseurs, vos voisins ou encore vos employés. Ainsi, si l’un de vos salarié demande une indemnisation d’heures supplémentaires qu’il n’a pas effectuées, si un fournisseur vous soumet une facture trop élevée ou si un client ne règle pas l’une de ses factures, alors l’assurance protection juridique peut vous accompagner.

En outre, ce type d’assurance peut également vous permettre de défendre votre personnel au pénal. Grâce à elle, vous bénéficiez de conseils juridiques qui vous accompagnent dans vos procédures. L’assistance juridique par un avocat est également apportée, et vos frais d’avocat, de tribunal et d’expertise sont pris en charge.

Quels domaines peuvent être couverts par l’assurance protection juridique ?

Les points juridiques que ce type de contrats d’assurance peut couvrir sont vastes. Ils dépendront surtout du type de contrat que vous choisissez.

En effet, l’assurance protection juridique peut couvrir le droit du travail, le droit du bail à loyer et du bail à ferme, les contrats, le droit des assurances privées, le droit de l’assurance sociale, le droit de propriété, le droit pénal, le droit de voisinage, ou encore l’expropriation et l’autorisation. Souscrire à un contrat d’assurance protection juridique vous protègera également lors des voyages d’affaires. L’imposition des véhicules, le droit de la responsabilité civile et la réparation du tort moral sont également prises en charge par la protection juridique. Les procédures pénales et administratives, ainsi que la protection juridique internet peuvent aussi être incluses dans votre contrat.

Comment choisir votre assurance protection juridique ?

Recherchez une offre de protection juridique qui soit adaptée à la taille de votre entreprise. En effet, les start-up qui se lancent avec 2 ou 3 salariés n’opteront évidemment pas pour le même contrat qu’une entreprise qui possède une cinquantaine de travailleurs.

Ainsi, même si vous possédez une petite entreprise, vous pourrez bénéficier de conseils juridiques adaptés à votre secteur d’activité. Les frais d’expertises, de justice et de procédure pourront également être pris en charge. Par ailleurs, la prise en charge des honoraires d’avocat, et les cautions pénales destinées à éviter une détention préventive sont assurées. Enfin, dans certains contrats d’assurance, la médiation peut également être proposée.

 

Les compagnies d’assurance protection juridique assurent alors une somme définie pour chaque domaines (droit du travail, droit du bail à loyer, droit des assurances…), afin de proposer des formules adaptées à la taille de votre entreprise, et à votre domaine d’activité.

En outre, il est également important de noter que certaines assurances responsabilité civile dirigeants couvrent les coûts pour la défense contre les plaintes et les prétentions injustifiées ainsi que le versement d’indemnités.

Plus d'articles

Créez votre entreprise avec NewCo

Une démarche simple et rapide pour créer votre entreprise en ligne : confiez vos démarches administratives à une équipe réactive.

Commencer maintenant